#ELLEyétait… à Calvi on the Rocks avec Havaianas

C’est d’ordinaire une petite ville calme et discrète au nord de la Corse. Pourtant, six jours dans l’année depuis dix-sept ans, c’est la folie à Calvi. Aéroport saturé, hôtels bookés, plages bondées… Le festival Calvi On The Rocks est le moment d’effervescence où l’on vient s’enjailler sur les rythmes des DJ du monde entier. Au programme : Bob Sinclar, Busy P, Les 7 Salopards, Synapson… et la vedette de l’événement, Aya Nakamura. Malheureusement, la tête d’affiche devra annuler son show pour des raisons médicales. Mais pas de quoi décourager les férus de bon son qui danseront toute la nuit dans le Théâtre de Verdure, une scène aménagée spécialement au bord de l’eau où ont lieu les concerts.

Le lendemain matin, Calvi dort encore. Il faut attendre midi pour que la fête reprenne… sur la plage ! C’est l’une des particularités du festival. L’après-midi, on danse en maillot, les pieds dans l’eau. Là, avec une vue somptueuse sur les paysages corses mêlant montagne et mer, c’est un dépaysement certain qui donne instantanément la douce sensation d’être en vacances. Alors qu’il est temps de rentrer se préparer pour dîner dans un restaurant corse typique, une surprise nous attend. Havaianas a en effet mis à la disposition des festivaliers et des locaux une série de combis Volkswagen colorés. Un modèle collector et l’atout charme de notre trajet de retour.

havaianas

© Presse

Parenthèse enchantée : celles et ceux qui auraient besoin d’un instant d’accalmie peuvent se rendre en bateau sur une petite plage paradisiaque et déserte en attendant de rejoindre la fête un peu plus tard. Là, on croit voir Bob Sinclar passer, cheveux au vent, nous faire un signe de la main. C’est une autre particularité du festival : tout ce beau monde (fêtards, VIP, musiciens, journalistes, influenceurs) se côtoie pendant près d’une semaine. Mais comme tous les bons moments, on trouve cela trop court…

Calvi, c’est fini.

Related Post