Apple : de nouveaux claviers Papillon équipent les MacBook Pro 2019

La mise à jour matérielle des MacBook Pro s’accompagne également d’une refonte des matériaux du clavier, qui pourrait permettre à Apple de mettre fin aux problèmes rencontrés depuis plusieurs années.

Apple a récemment mis à jour sa boutique pour commercialiser ses MacBook Pro 2019, dont les composants internes, notamment les processeurs ont bénéficié d’amélioration. Mais il n’y a pas que cela qui change sous le capot.

De nouveaux matériaux utilisés

Si les MacBook Pro nouvelle génération sont les premiers, dans leur plus haute configuration, à profiter d’une puce octacœur grâce au processeur Intel Core i9-9880H, mais aussi à pouvoir offrir jusqu’à 4 To de stockage SSD, Apple savait que les performances n’étaient pas le seul point à améliorer. Depuis quelques années, les claviers à mécanisme dit “papillon” sèment en effet le trouble, tant du côté des utilisateurs que de l’entreprise.

En mars encore, nous rapportions que même la 3ème version du clavier présentait des problèmes :

Instauré lors de la commercialisation du MacBook 12 pouces, le clavier dit “papillon” d’Apple devait permettre à l’entreprise de proposer des ordinateurs plus fins grâce à un mécanisme d’enfoncement des touches repensés. Depuis les débuts de l’ordinateur cependant, les utilisateurs se plaignent de dysfonctionnement. Ceux-ci incluent notamment un caractère s’affichant deux fois à l’écran après une seule pression et un phénomène bloquant la touche dans le corps d’aluminium de l’ordinateur.

Véritable épine dans le pied de la firme de Cupertino, la firme n’a ainsi pu mettre de côté un redesign du clavier. C’est iFixit qui révèle dans son décorticage du MacBook Pro 2019 que le couvercle transparent qui protège le commutateur n’est ainsi plus fabriqué en polyacétylène, mais en polyamide, grâce à une analyse par spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier.

Le site évoque également le commutateur métallique en forme de dôme dont la composition “indique qu’Apple utilise peut-être un traitement thermique révisé, un alliage ou peut-être les deux à la fois”. Il reste à savoir si ces claviers feront plus d’utilisateurs heureux sur le long terme, et si des changements si mineurs peuvent impacter la mécanisme papillon.

Related Post