Budget en hausse pour la NASA en 2020

Fort de sa notoriété et de ses nombreux projets, la NASA n’a pas de soucis à se faire pour son avenir. En effet, l’agence spatiale américaine a dévoilé son budget pour l’exercice 2020, établi à 21 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 6%.

La conquête spatiale constitue un des défis majeurs du 21ème siècle, et marque l’ambition des États-nations. La NASA ne déroge pas à la règle, et possède de sacrées ambitions en la matière, avec notamment la volonté de retourner sur la Lune et d’y installer une base, mais aussi le projet d’envoyer des équipages sur Mars.

La NASA voit son budget augmenter de 6% pour l’année prochaine

Dans cette perspective, les besoins financiers sont considérables. Et c’est cette semaine que la NASA a dévoilé son budget financier pour l’année 2020 : celui-ci atteindra la somme de 21 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 6% par rapport à 2019.

La NASA estime qu’avec de tels fonds, son projet de retourner sur la Lune sera effectif, comme celui qu’un astronaute puisse explorer la planète rouge. Pour atteindre ce budget, la NASA a noué des partenariats avec des entreprises privées. De nombreux projets en cours vont pouvoir continuer d’exister comme : la mission Europa Clipper, le projet de station cislunaire LOP-Gateway, les télescopes spatiaux James Webb et WFirst, le programme STEM ou encore le programme de superlanceur SLS et du vaisseau habité Orion.

Les différents projets envisagés par la NASA

Parmi les partenaires commerciaux et internationaux de la NASA, on retrouve tout particulièrement SpaceX et Boeing, pour tout ce qui a trait aux vols à destination de l’ISS. Jom Bridenstine, administrateur de la NASA, a précisé les orientations qu’allait prendre la NASA à l’avenir.

« Nous allons continuer à inaugurer une nouvelle ère de vols spatiaux habités alors que nous lançons des astronautes américains sur des fusées américaines en provenance du sol américain pour la première fois depuis 2011 ». Un autre projet pourrait aussi aboutir : le lancement du télescope spatial James Webb. Si celui-ci a été à plusieurs reprises retardé, il devrait être prêt en 2021.

Seul un projet ne pourra pas se satisfaire du budget actuel de la NASA, il concerne le lanceur lourd Space Launch System (SLS), qui a pour but de propulser le vaisseau Orion plus loin que l’orbite terrestre basse. Il reçoit tout de même l’énorme part de 4,1 milliards de dollars.

Related Post