Sony : Shawn Layden évoque les sujets brûlants du moment

Le président des Sony Worldwide Studios s’est exprimé sans concession sur le rachat d’un ou plusieurs studios, l’E3 2019, le genre Battle Royale et la politique éditoriale du constructeur nippon.

Alors que Microsoft rattrape son retard en s’offrant plusieurs studios depuis l’E3 2018, en plus de créer une équipe de choc pour sa structure The Initiative au sein des Xbox Game Studios (anciennement connu sous le nom de Microsoft Game Studios/Microsoft Game Division), Shawn Layden estime que Sony n’est pas obligé de suivre cette voie pour s’imposer lors de la prochaine génération. Néanmoins, ce dernier veut “toujours explorer les opportunités”, surtout quand une structure arrive à respecter trois idées fortes de l’éditeur japonais, à savoir “First” (créer quelque chose de neuf), “Best” (être le meilleur dans sa catégorie) et “Must” (l’obligation de soutenir la plateforme et les nouvelles technologies) : “Si nous trouvons un partenaire ou un studio dont on sent qu’il est particulièrement intéressant dans un domaine, nous verrons si on peut l’intégrer. On est toujours ouvert à ce type de possibilité.

Pour Shawn Layden, l’absence de Sony durant l’édition 2019 de l’E3 (une première dans son histoire) est liée à la politique éditoriale de la société nippone. L’homme fort de SIE Worldwide Studios laisse même entendre dans son entretien avec CNET que l’Electronic Entertainment Expo devrait changer de format pour s’adapter aux envies des joueurs : “Avec notre choix de faire moins de jeux – du moins des plus gros – sur de plus longues périodes, nous sommes arrivés au point où juin 2019 n’était pas le moment pour nous d’annoncer des choses. Et je pense que si nous avions répondu présent, les gens auraient eu des attentes. Nous discutons sur l’idée de transformer l’E3 en quelque chose de plus pertinent. L’E3 peut-il évoluer davantage vers un festival de fans où l’on ne se rassemble pas pour faire d’énormes annonces ? Ne peut-il pas être une célébration de jeux et de panels pour rapprocher les développeurs et les fans ?

Sony ne veut pas avoir son propre Battle Royale

Alors qu’on pensait que personne n’allait révolutionner le genre Battle Royale après le succès phénoménal de Fortnite, Respawn Entertainment a changé totalement la donne avec Apex Legends en seulement quelques heures. Et si Sony se lançait dans le même délire afin de grignoter un peu le marché du BR avec une exclusivité ? Shawn Layden est totalement contre : “Je ne veux pas commencer à faire comme tout le monde, il me semble actuellement que le monde a tout le Battle Royale dont il a besoin. Je pense qu’on a fait beaucoup ces trois ou quatre dernières années pour arriver où nous sommes aujourd’hui, c’est-à-dire que nous développons moins de jeux chaque année que par le passé, mais nous dépensons plus de temps, d’énergie et certainement d’argent pour les faire.

Related Post