Micromania rassure sur son avenir et compte bien poursuivre son nouveau plan “Pop Culture”

Non, les enseignes Micromania ne vont pas fermer leurs portes.

GameStop, détenteur de Micromania, va plutôt mal. Il faut dire que la société a décidé de ne plus chercher de repreneur, laissant entendre la fermeture prochaine de ses enseignes. Très rapidement, les discussions autour de la possible mort de Micromania se sont multipliées face à la grande concurrence des enseignes Leclerc, Carrefour, FNAC, Amazon, qui proposent généralement des jeux à un prix moindre. Sans oublier la dématérialisation. Mais que les amateurs de Micromania, nombreux à chercher des jeux rares et/ou d’occasion, se rassurent : Micromania ne compte pas fermer ses portes. C’est dans un communiqué que la société s’est exprimé à propos de son futur.

Une nouvelle stratégie pour dynamiser l’activité de Micromania

C’est dans une communiqué de presse que Micromania a confirmé vouloir toujours continuer son activité malgré les récentes rumeurs autour d’une fermeture de ses enseignes. Pour la société, il s’agit de miser à fond sur le projet “Pop Culture” lancé en 2017. De quoi diversifier les activités de Micromania.

Aujourd’hui, nous réaffirmons notre intention de poursuivre activement le plan d’action à 5 ans ‘Pop Culture’ lancé en 2017, qui implique de fusionner les mondes du jeu vidéo et de la Pop Culture dans l’ensemble de nos 420 magasins d’ici 2022. L’annonce de GameStop, notre actionnaire, n’a pas d’incidence sur ce projet, ni sur la poursuite des activités de nos magasins Micromania-Zing, ni sur nos clients. Nous avons toujours été une entreprise rentable, concentrée sur l’investissement dans notre activité principale de jeux vidéo et de produits dérivés, et sur l’expérience de nos clients dans nos magasins et sur tous nos supports digitaux.

Related Post